Fleurs de Poésie © Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
Se connecter pour vérifier ses messages privés
PageRank pagerank
La grande course

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs Libres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Sam 13 Juin 2009, 16:39    Sujet du message: La grande course Répondre en citant

      
 
Epaules-Nues et ses cousins : 
 
La grande course 
 
Epaules-Nues, la belle serveuse de bar, est devant son Personal Computer (prononcer pécé), occupée à rédiger une missive. A ses côtés, ses deux fidèles cousins, Torse-Nu Moniteur-Sportif et Torse-Nu Guide-Touristique, la conseillent.      
 
Moniteur-Sportif : Vas-y, cousine ! Ne le ménage pas, ce pilote d’avion-taxi ! T’embrasser de force en plein vol, quel enfoiré !       
 
Epaules-Nues : J’aimerais porter plainte, mais j’ai aucun témoin, à part la chauve-souris qui s’est prise dans l’hélice de l’avion.       
 
Moniteur-Sportif : Vu l’état de son aile droite, elle aura du mal à la lever pour prêter serment au tribunal…       
 
Epaules-Nues : "Veuillez agréer, gorille taré, l’expression de mes coups de pied distingués dans le tibia", c’est bon, comme formule ?      
 
Guide-Touristique : Une phrase plus classique me semblerait plus appropriée.      
 
Epaules-Nues : Je peux conclure par des initiales ; ça, c’est classique et efficace.      
 
Guide-Touristique : Euh, cousine, c’est pas un bristol d’invitation, tu ne vas pas lui envoyer quelque chose du genre RSVP.       
 
Epaules-Nues : Je pensais plutôt à quelque chose du genre VTFF, mais ton idée est intéressante aussi.      
 
Soudain, l’horloge, à qui on n’avait rien demandé, mais qui se croit autorisée à prendre une initiative, sonne cinq coups.      
 
Moniteur-Sportif : Hé ! Laisse ta lettre et prépare-toi, p’tite cousine ! Il est 17 heures, ça va être le grand moment, dans quinze minutes exactement.      
 
Epaules-Nues : Voui, c’est l’heure de la grande course, comme chaque année !      
 
Moniteur-Sportif : Et mon champion va remporter l’épreuve les doigts dans le nez !      
 
Epaules-Nues : C’est MON champion qui va gagner, eh, patate !      
 
Moniteur-Sportif : J’ai bien dit le mien, et je n’en démords pas, malgré ta self-confiance naïve.      
 
Epaules-Nues : A force de prendre ton nombril pour le centre du cosmos, tu as dû troubler bien des fois le sommeil éternel de Copernic.      
 
Epaules-Nues et Torse-Nu Moniteur-Sportif commencent à se battre, mais Torse-Nu Guide-Touristique leur signale qu’ils vont être en retard. Ils auront tout le temps de suivre la course d’un œil et de se bagarrer de l’autre, fait-il remarquer. 
 
Mais quelle est donc cette mystérieuse grande course ? Qui sont les « champions » d’Epaules-Nues Barmaid et Torse-Nu Moniteur-Sportif ? Les voici, regardez, ils sont sur la ligne de départ, prêts à s’élancer. Hé non, vous ne rêvez pas, vous n’avez ni hallucinations, ni visions d’aucune sorte… Ce sont bien deux tortues géantes, deux grosses tortues marines. Le célèbre journaliste sportif Honoré Crachoteur est venu spécialement à Mâle-Hibou pour commenter cet événement.      
 
Honoré Crachoteur : Chers citoyens mâle-hiboussois, cette année, pour la course de reptiles à carapace, seules deux tortues sont inscrites. Mais quelles tortues ! La première est Fulgurance, entraînée par Mademoiselle Epaules-Nues, serveuse au bar des Tadornes. L’autre est Supersonique, entraîné par le cousin de Mademoiselle Epaules-Nues, Monsieur Moniteur-Sportif. Monsieur Torse-Nu Moniteur-Sportif, pour être vestimentairement précis.      
 
Dans les gradins, aux premiers rangs, Epaules-Nues et ses deux cousins sont assis, bien décidés à ne pas perdre une miette de cette compétition.      
 
Epaules-Nues : Ma Fulgurance va gagner ! Ton Supersonique peut aller se rhabiller, et mettre sa carapace pyjama.      
 
Moniteur-Sportif : La seule crainte que j’ai, c’est la bonne éducation de Supersonique. En voyant ta Fulgurance, il va peut-être reconnaître sa grand-mère et la laisser gagner.      
 
Guide-Touristique : Houspillez-vous tant que vous voulez, moi, je reste neutre.      
 
Moniteur-Sportif : Neutre ? Et la solidarité masculine, ça t’inspire pas ?      
 
Guide-Touristique : Dans cette grotesque course chélonienne, non !  
 
Moniteur-Sportif : Il te faudrait quoi ? Une joute de requins blancs ? Un water-polo mixte, méduses contre calmars ?       
 
Epaules-Nues : Moniteur, c’est avec moi que tu t’empoignes ! Que Guide-Touristique prenne un ticket et attende son tour !      
 
« Ils sont partis ! » s’écrie Honoré Crachoteur. En effet, un imperceptible frémissement se ressent chez les deux tortues championnes.      
 
Epaules-Nues : Ah, ah ! Fulgurance a levé un œil la première. Tu es tout foutu, cher cousin.      
 
Moniteur-Sportif : J’ai une triste nouvelle à t’annoncer, adorable cousine. Supersonique vient de remuer un ongle.      
 
Guide-Touristique : En tant qu’observateur neutre, je peux vous dire que ni l’une ni l’autre n’a bougé d’un dixième de millimètre.      
 
La « course » se poursuit, lente, oppressante, indécise puisqu’il ne s’y passe rien… De temps en temps, les trois cousins se battent. Le public se désintéresse alors de la course de tortues pour regarder le pugilat, plus palpitant, d’Epaules-Nues et des deux Torses-Nus.  
 
Honoré Crachoteur, quant à lui, tente désespérément de poursuivre son commentaire. Au moment les plus creux, pour meubler, il épluche son dictionnaire d’histoires belges, et il tombe toujours sur les plus nulles.  
 
La nuit tombe, les deux tortues  redoublent d’effort, mais de nombreux spectateurs, lassés, partent se coucher. Le lendemain matin, les deux Torses-Nus vont se raser… Epaules-Nues prend son petit-déjeuner, croissant beurré et café crème, sur les gradins. Enfin, après 14 heures de course haletante, les tortues, au coude à coude, franchissent la ligne d’arrivée. La photo décisive est prise, et Honoré Crachoteur, soulagé d’en avoir terminé avec cette épreuve usante pour les nerfs, rend le verdict.      
 
Honoré Crachoteur : La photo permet d’affirmer que Supersonique, la tortue de Monsieur Moniteur-Sportif, a battu Fulgurance d’une demi-narine.      
 
Bien entendu, Torse-Nu Moniteur-Sportif exulte, et comme la logique cartésienne le laissait supposer, Epaules-Nues rouspète.      
 
Moniteur-Sportif : On a gagné !!! Supersonique is the best !!!      
 
Epaules-Nues : Mon œil ! Je suis sûre que ton bestiau était dopé, et qu’il a fait un croche-patte à Fulgurance !      
 
Moniteur-Sportif : Tu es d’une mauvaise foi à faire pèter les vitres.      
 
Epaules-Nues : Complètement ! Et alors ? Ma mauvaise foi ne m’empêche pas d’exiger que ta tortue fasse pipi dans l’éprouvette.       
 
Moniteur-Sportif : Veux-tu que le chevalier que je suis accorde une revanche à la gente dame que tu es ?      
 
Epaules-Nues : J’en accepte l’augure, Messire ! Mais en terrain accidenté, avec des dos d’âne et des nids de poule. Le plat, ça n’est jamais représentatif.       
 
Pour l’anecdote, c’est ici qu’Honoré Crachoteur s’évanouit, imité par cinq membres du jury. On voit qu’ils ne connaissaient pas encore les inoxydables Epaules-Nues Serveuse-de-Bar et Torse-Nu Moniteur-Sportif. Les deux cousins sont nez contre nez, sourcils froncés mais sourire aux lèvres, prêts à s’affronter, par tortues interposées, dans une nouvelle course. 
 
Pendant ce temps, Torse-Nu Guide-Touristique a filé, selon la bonne vieille méthode dite « à l’anglaise ». Où peut-il donc être? Le voici, il s’approche de la mer… Il n’est plus torse nu, il a revêtu une tenue de plongée sous-marine. A quelques dizaines de mètres, le son d’une sirène d’alerte retentit… Mais ce n’est pas une alarme. C’est le signal pour le départ imminent d’une autre course. Guide-Touristique s’avance avec dynamisme, tenant dans sa main un bocal qui contient… une étoile de mer. Il lui parle doucement…      
 
Guide-Touristique : Confiance, Etoile-Filante ! On va gagner cette course d’étoiles de mer, c’est du tout cuit, Etoile-Filante…      
 

_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Sam 13 Juin 2009, 16:39    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Fleur de Lune
Fondatrice/Admin
Fondatrice/Admin

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2008
Messages: 2 746
Localisation: Perdue dans la Lune
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Dim 14 Juin 2009, 12:21    Sujet du message: La grande course Répondre en citant

Une course de tortues,  
un épisode inattendu sur Mâles-Hibou Wink 
j'ai apprécié une fois de plus le dépaysement ... bien que la chaleur pointe le bout de son nez par chez nous . 
J'ai aimé aussi ce joli clin d'oeil : 
 
Citation:
Honoré Crachoteur, quant à lui, tente désespérément de poursuivre son commentaire. Au moment les plus creux, pour meubler, il épluche son dictionnaire d’histoires belges, et il tombe toujours sur les plus nulles.   

:girafe:  

_________________
Revenir en haut
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Dim 14 Juin 2009, 20:42    Sujet du message: La grande course Répondre en citant

Merci de tes fidèles lectures, chère Fleur de Lune.

!blanc!
_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
fabou
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 1 864

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2009, 17:05    Sujet du message: La grande course Répondre en citant

Bonjour Léo

J'ai connu les courses d'escargots mais jamais de tortues,j'adore,toujours un plaisir
Amicalement
fabien
_________________
Revenir en haut
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun 15 Juin 2009, 21:53    Sujet du message: La grande course Répondre en citant

Ah, les courses d'escargots, terrible aussi, ça ! Grand merci à toi, Fabou. Okay
_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 16:05    Sujet du message: La grande course

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs Libres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Diddle v. 2.0.18 by hedonism