Fleurs de Poésie © Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
Se connecter pour vérifier ses messages privés
PageRank pagerank
Alors, on l'ouvre, la ferme ?

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs Libres
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Mar 4 Aoû 2009, 22:00    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ? Répondre en citant



Epaules-Nues et ses cousins :

Alors, on l'ouvre, la ferme ?



L’aube se lève sur la côte de Mâle-Hibou, et sur la station balnéaire où Epaules-Nues et ses cousins exercent leurs talents. La belle serveuse est déjà au travail, elle se prépare à ouvrir le bar des Tadornes. Le patron, Monsieur Probus, maître absolu du bar (du moins, quand Epaules-Nues n’est pas là), arrive placidement, chemise blanche, nœud papillon impeccable comme toujours. Il salue Epaules-Nues, ainsi que la vache qui se trouve juste à côté d’elle. Puis, il bondit, pousse un cri de stupeur et se prend les pieds dans le tapis. Il vient de réaliser – et vous aussi, je suppose - que cette situation n’est pas tout à fait normale.

Probus : Epaules-Nues, voudrais-tu me dire ce que c’est que ça ?

Epaules-Nues : C’est un martin pêcheur avec de fausses cornes, boss, ça ne se voit pas ?

Probus : Epaules-Nues, est-ce que je peux au moins savoir ce que cette vache fait dans mon bar ?

Epaules-Nues : Elle s’appelle Passiflore, ce qui est déjà un travail à plein temps, et elle vous regarde vous agiter.

Probus : Si c’est encore une de tes idées saugrenues et biscornues…

Epaules-Nues : Calmez-vous et écoutez-moi, boss… Vous savez que ce mois-ci, aucune vedette de la chanson n’était disponible pour un récital.

Probus : Oui, et c’est énervant. Les vedettes qui passent à Mâle-Hibou sont un attrait majeur pour les jeunes.

Epaules-Nues : Eh bien, justement, c’est l’occasion de montrer qu’on peut voir autre chose à Mâle-Hibou que les concerts des Cédriiiiic ou des Jennirienafer.

Probus : Hein ? Tu ne vas pas leur offrir une vache à la place ?

Epaules-Nues : Boss, ces djeun’s ne connaissent la ferme que par les pubs… Ils croient que les vaches sont violettes ou qu’elles rigolent bêtement.

Probus : C’est assez vrai, mais ça ne me dit toujours pas d’où vient ce bovidé.

Epaules-Nues : Avec les cousins, on est allé voir Rognesec, le fermier, et on lui a emprunté ses bêtes pour le mois.

Probus : Jules Rognesec ? Cet harpagon atrabilaire et calculateur ? Comment avez-vous pu le convaincre ?

Epaules-Nues : C’était duraille… Il n’a cédé qu’au huitième pétard dans sa brouette et à la sixième boule puante dans sa grange.

Probus : Attends… « Ses bêtes », tu dis ? Il n’y a donc pas que cette vache ?!

Epaules-Nues : Forcément, patron, ce serait un peu maigre. Ah, voici les cousins !

De fait, les deux cousins d’Epaules-Nues, Torse-Nu Moniteur-Sportif et Torse-Nu Guide-Touristique, apparaissent à la fenêtre du bar.

Moniteur-Sportif : Bonjour, M’sieur Probus ! Salut, cousinette !

Guide-Touristique : Comment allez-vous, en ce jour d’aujourd’hui ?

Probus : Messieurs, imaginez-vous cela, votre cousine installe une vache dans mon bar !!!

Guide-Touristique : Ne vous plaignez pas trop, Monsieur Probus !

Moniteur-Sportif : Attendez de voir ce qu’on trimballe avec nous.

Les deux cousins entrent dans le bar. Torse-Nu Moniteur-Sportif tient trois cochons en laisse. Torse-Nu Guide-Touristique, lui, est accompagné d’une oie hargneuse et d’un coq vindicatif, qui se bourrent de coups de bec.

Moniteur-Sportif : Je vous présente Porksmouth, Pigford et Verrat-Cruz, les trois jambons primés de Jules Rognesec.

Guide-Touristique : Voici mes volatiles, Bécassonne et Chantefaux. Ils ne s’aiment guère.

Epaules-Nues : Guide, tes deux oiseaux ne savent pas se bagarrer en rythme.

Guide-Touristique : Je partage ton avis, ma chère cousine.

Moniteur-Sportif : Si on leur montrait comment faire ?

Dans un tourbillon rock’n’roll, les trois cousins se livrent à une bagarre spectaculaire, devant les animaux qui les regardent, intéressés. De son côté, Monsieur Probus lève les yeux au ciel en invoquant Jésus, Marie, Joseph et les saints protecteurs des fermiers… Ainsi que l’âne et le bœuf de la crèche, entités particulièrement compétentes. Enfin, en haussant sa voix hésitante, il s’autorise à interrompre la lutte des trois ineffables cousins.

Probus : Hé ! Ho ! Maison Mère appelle Feux Follets Turbulents ! Me recevez-vous, Feux Follets ?

Aussitôt, Epaules-Nues et ses deux cousins cessent de se battre.

Epaules-Nues : Sorry, boss, on vous avait presque oublié…

Probus : Rassurez-moi, il n’y a que vous, le trio infernal, qui jouez les fermiers amateurs ?!

Epaules-Nues : Oh non ! Jupe-Tailleur, la réceptionniste de l’Hôtel des Pétrels, a accepté de garder les poules.

Moniteur-Sportif : Les petits veinards, ils vont avoir des œufs tout frais, au restaurant !

Guide-Touristique : Et tu sais, P’tite Cousine, ton maître nageur italien a bien voulu s’encombrer du bouc.

Epaules-Nues : Ouais, il a intérêt à prendre au moins trois bains avant notre prochain contact épidermique.

Moniteur-Sportif : Qui a récupéré l’âne tireur de charrette ?

Guide-Touristique : Jean-Sixte, le loueur de kayaks ! Il compte l’utiliser pour remorquer les embarcations qui se briseraient contre les récifs.

Epaules-Nues : Et le cheval de labour ?

Moniteur-Sportif : Il est dans l’arène du manège, avec les poneys d’équitation. Il passe presque inaperçu…

Probus : Par les bacchantes de ma grand-mère, vous… déraisonnez !!!

Epaules-Nues : Bah quoi, boss ? C’est pas mimi, cette idée de plage rurale ? Les animaux seront bien ici, ça les changera des étables de Machin-Chouette Rognesec.

Probus : Et les clients ? Qui vous dit qu’ils aimeront cette faune à gros sabots ?

Epaules-Nues : J’ai passé les premières années de ma vie dans une ferme, et croyez-moi, ça a toujours un goût de revas-y. Pas vrai, les hommes ?

Guide-Touristique : Tout à fait vrai, cousine !

Moniteur-Sportif : Je confirme, c’est une expérience qui vaut la peine.

Probus : Bon, bon, je vous fais confiance… Je vais achever les comptes dans mon bureau, en attendant l’arrivée des habitués.

Probus monte à l’étage, et après une ou deux secondes, on l’entend pousser un terrible cri d’angoisse : « Aaaaaaaaahhhhhh, Epaules-Nues, tu veux me tuer !!! »

Guide-Touristique : Je vois que tu ne l’avais pas encore mis au courant, pour le jeune taureau et la génisse, dans son bureau…

Epaules-Nues : Que veux-tu, il fallait bien que je garde quelques surprises intactes. Et puis, je croyais qu’ils auraient terminé leur saillie avant qu’il ne monte.

Dieu merci, Monsieur Probus récupère vite. Et aujourd’hui, il valait mieux qu’il soit en forme. Toute la journée, il a dû traire la vache Passiflore… En voyant cette vache dans le bar, tous les clients ont voulu du lait ultra-frais dans leur cocktail. Epaules-Nues allait et venait, en servant les consommations avec un sourire mutin qui articulait « Qu’est-ce que je vous disais, boss ! »
_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mar 4 Aoû 2009, 22:00    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
fabou
Modérateur
Modérateur

Hors ligne

Inscrit le: 29 Sep 2008
Messages: 1 864

MessagePosté le: Lun 10 Aoû 2009, 12:22    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ? Répondre en citant

Bonjour Leo

Encore un agréable moment que tu nous offres là où l'humour associé à nos 3 compères viennent admirablement mettre en valeur nos amis les animaux,un plaisir comme d'habitude.
Amicalement
fabien
_________________
Revenir en haut
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Jeu 13 Aoû 2009, 20:45    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ? Répondre en citant

Merci à toi, Fabien. Okay
_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
Fleur de Lune
Fondatrice/Admin
Fondatrice/Admin

Hors ligne

Inscrit le: 20 Avr 2008
Messages: 2 746
Localisation: Perdue dans la Lune
Féminin Poissons (20fev-20mar) 猴 Singe

MessagePosté le: Mer 26 Aoû 2009, 10:51    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ? Répondre en citant

Pour avoir grandi dans une ferme, je salue ce récit avec tout mon coeur .
la vache violette ... hummmmm, un petit carreau avec le café Wink

Merci Léo .

Amitiés Poétiques .
_________________
Revenir en haut
Léo de Hurlevent
Co-Administrateur
Co-Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 25 Oct 2008
Messages: 792
Localisation: Belgique

MessagePosté le: Lun 31 Aoû 2009, 21:13    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ? Répondre en citant

Bienvenue au club de ceux qui ont passé leur début d'existence dans une ferme, Fleur de Lune. On peut fonder une association, tu serais présidente, Epaules-Nues secrétaire, et moi, je veux bien prendre la trésorerie.

;bunny1;
_________________
Je suis sage comme une image. Mais je n'ai pas précisé quel genre d'image.
Revenir en haut
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 14:43    Sujet du message: Alors, on l'ouvre, la ferme ?

Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs Libres Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Diddle v. 2.0.18 by hedonism