Fleurs de Poésie © Index du Forum
FAQ  Profil  Se connecter pour vérifier ses messages privés  Groupes  Membres  Rechercher  S’enregistrer  Connexion
Se connecter pour vérifier ses messages privés
PageRank pagerank
Le vide...

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs d'Amour
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Achil
Paquerette
Paquerette

Hors ligne

Inscrit le: 13 Jan 2009
Messages: 19
Masculin Gémeaux (21mai-20juin) 虎 Tigre

MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010, 03:29    Sujet du message: Le vide... Répondre en citant

Un vide géant qui s’ouvre, bouche béante crache les râles
D’un enfer bestial consume mon être qui part en cavale
Milles feux avides déchirent avec torpeur ce front blessé
Dans l’éclat de ses yeux fièvre ardente, troublante et harassée

Possession, mes larmes chaudes ont ce parfum amer
Je ne sais tendre la main, tant la danse folle de ses chimères
M’importe, la raison murmure froidement, accablé et transi
Je ne vois pas à ce chemin obscur, d’autre tracas et soucis

Le vide creusé dans ma tète, blessure acide de ne pouvoir
Eprendre à ta chaire ce plaisir, pâle, je ne puis m’émouvoir
Solitude des heures lointaines à songer à ta crinière parfumée
Je tremble d’émoi de ses mains invisibles de t’aimer

A cette bouche fine au nectar imprégné que je ne puis oublier
Mon cœur a cessé de battre avec le temps figé, curieux sablier
Dont le mécanisme s’est enrayé au frisson animal de cette langueur
Encore des larmes, des rires dans ce chaos sournois et ravageur

Confusion, amante singulière tu glisses tes doigts avec audace
Dans le ventre de mes angoisses, diable voluptueux et vorace
J’ai simplement mal de ce silence qui me rend fou, sans trêve
Tu es là, délicieuse et infiniment douce jusqu’à mes rêves

Rêve intrépide, insoumis, interdit, je suis fou à mourir
Je ne sais que dire, j’ai toujours si mal en ce profond soupir
Te regarder partir, comme si ma vie me quittait
Se taire car je t’aime et ne peut te blesser, l’accepter

Savoir que tu ne pourras lire ces mots est un autre tourment
Indescriptible et malicieux, découvre en mon âme le ciment
L’engeance d’une tristesse sans nom, l’absence, le vide chagrin
De cet instant fragile et précieux, à ta peau le grain…
Revenir en haut
Publicité






MessagePosté le: Mer 5 Mai 2010, 03:29    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet    Fleurs de Poésie © Index du Forum -> Fleurs de Poésie -> Fleurs d'Amour Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Portail | Index | creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001 - 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com
Template Diddle v. 2.0.18 by hedonism